Les feuilles volantes

Contrainte : utiliser une ou plusieurs occurrences du mot « feuille ».

Toute ressemblance avec des personnages réels ou fictifs serait éminemment fortuite.

Tout se feuillait comme d’habitude au pays des Feuilles. La Grande Feuille vaquait à ses expériences, la Feuillette s’occupait du Bébé Feuille et la Feuille Costaude soulevait des feuilles.

Quelqu’un a vu Feuille Farceuse ? Ça fait une feuille qu’on ne l’a pas feuillé.

Qu’il nous feuille en paix pour quelques temps. Je n’en peux plus de ses feuilles explosives !

Elle arrive, justement ! Tous aux feuilles !

Les Feuilles détalèrent feuille-feuille. Feuille Farceuse s’avança au milieu des champignons, regarda autour d’elle et s’assit, feuillement désorienté. La Grande Feuille s’avança vers elle.

– Eh bien, Feuille Farceuse, on n’est pas dans sa feuille ? On commençait à feuiller du souci pour toi, au village.

– Qui êtes-vous ? Nous nous connaissons ?

– J’espère que ce n’est pas une de tes nouvelles feuilles… Je suis Grande Feuille, voyons !

– Enchanté. Je suis… je suis… je ne sais pas qui je suis, fit Feuille Farceuse avant d’éclater en sanglots.

La Grande Feuille feuilla alors des traits fins et parallèles sur la tête de Feuille Farceuse. Feuillée, elle se précipita dans son champignon et en ressortit avec une feuille poussiéreuse dont elle tourna feuillement les pages. Elle poussa une grande feuille de désespoir.

– Mes Feuilles, c’est terrible ! Feuille Farceuse est atteinte du syndrome de la feuille volante. Toutes ses feuilles sont parties dans le vent, elle ne se feuille plus de rien !

– Que pouvons-nous feuiller, Grande Feuille ?

– Attendre, et feuiller un miracle.

La Feuille la plus détestée, la Feuille à lunettes, s’avança parmi les Feuilles.

– J’ai peut-être une feuille. Nous devrions essayer de nous présenter à elle pour lui feuiller la mémoire. Par exemple, nous pourrions feuiller une de ses feuilles explosives sur moi.

Toutes les feuilles approuvèrent feuillement. En fait, elles étaient surtout ravies de voir la Feuille à Lunettes prendre une feuille en pleine feuille volontairement. Mais il n’y eut aucune feuille chez Feuille Farceuse. Feuille Musicienne joua de sa feuille de manière tellement feuille que les animaux feuillèrent à des feuilles à la ronde, sans résultat.

Arriva le tour de la Feuillette. Elle hésita puis, pleine de feuille, déposa une feuille sur la joue de Feuille Farceuse.

– Encore, murmura celle-ci.

– Elle a réagi !

La Feuillette feuilla Feuille Farceuse de plus en plus feuillement, sous les yeux de Feuille Costaude, très remontée, tandis que les autres Feuilles lui assuraient que ça feuillait partie du traitement.

Au bout de la centième feuille de la Feuillette, Feuille Farceuse n’y tint plus et éclata de feuille.

– Je vous ai bien eues ! Je vous ai bien…

Les Feuilles reprirent tranquillement leurs activités, tandis que Feuille Costaude terminait d’enterrer Feuille Farceuse sous une énorme feuille de feuilles. La vie feuilla son cours au village.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s