La nuit des étoiles

Ils s’étaient éloignés des adultes, sans bruit. Le vent frais s’engouffrait dans leurs cheveux, les cigales s’étaient tues, les lumières dans la plaine brillaient. Depuis le village s’élevait encore l’odeur du barbecue de l’après-midi.

Il avait ramassé une bouteille de bière et, au passage du liquide dans sa gorge en feu, réussit à réprimer une quinte de toux, avala, frissonna. S’appuya en arrière sur ses bras tendus, sur ses mains froides, sur la terre dure.

Elle le regarda avec circonspection, les yeux agrandis par le mascara fauché à sa mère battaient.

Il sentit le besoin de pousser plus loin l’avantage, jaugea le pré du regard, ne découvrit plus rien d’intéressant pour cette fille insatiable – la feuille à siffler, le poil à gratter, les limaces gluantes ne suffisaient plus.

Il leva les yeux vers les étoiles et entama un dialogue avec elles. Il leur confia combien il les trouvait belles, se leva, voulut sauter pour se rapprocher d’elles, les astres éclatèrent de rire et se moquèrent gentiment de lui. Un instant décontenancé il accepta leur humour et leur sourit.

Elle l’observait en coin. Cette nouvelle amitié avec ces dames pâles ne lui plaisait guère. Elle croisa savamment les jambes, découvrit une cheville au galbe parfait, prit une pose négligente. Mais la lumière ne tombait plus sur sa peau et lui, fasciné, nimbé de l’aura stellaire, se faisait ardent, déclamait des poèmes qu’il inventait sur l’instant, louait la grandeur des étoiles, leur magnificence.

Elle eut peur de cette passion naissante et le prit par la main, le rammena parmi les adultes.

 

Un astronome amateur déboucha un mousseux et offrit sa tournée. Il servit les enfants également.

Ceux-ci pensèrent que se saouler au milieu de leurs parents n’était pas très drôle, même si ça les rassurait. Leurs verres reflétèrent un instant une étoile rouge dont la lueur semblait teintée de tristesse et de reproche. Terrifiés, le petit garçon et la petite fille se mirent à boire. Leurs parents en furent ravis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s